Règles liées aux stationnements

Le stationnement, qu’il ait lieu dans une ville ou en village rural, obéit à un certain nombre de règles précises.

Les mauvaises habitudes peuvent mener la vie dure à votre compte en banque. Car, là encore, vous êtes nombreux à penser, en toute bonne foi, ne gêner personne et n’entraver en aucune manière la circulation en vous garant à cheval sur un trottoir, devant chez vous, même si l’espace piéton est suffisamment large pour laisser le passage aux poussettes ou aux fauteuils roulants.

Et dès lors, ne pas être verbalisable. Erreur, car la loi ne fait pas dans le détail. Se garer sur un trottoir, même « proprement » est désormais passible d’une amende de 135€.
Qu’importe sa largeur, la faute est avérée et non contestable depuis juillet 2015.
Seuls les stationnements sur des marquages sont autorisés.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.